Le trait saint

Création d’une œuvre artistique pour la semaine sainte

Activité de la boite à outil : Activité autour d’un support

Temps d’animation 1h55 à 2h 45

Objectifs à destination des animateurs 

Par cette activité artistique, un double but est poursuivi : non seulement introduire plus avant les jeunes dans les mystères célébrés lors de la semaine sainte mais de créer un lien réel et concret entre le groupe jeune et la communauté locale.

But de l’animation 

>  réaliser 5 tableaux : un pour les rameaux et un pour chacun des quatre jours saints, 
     – avec une cohérence artistique, 
     – avec des éléments aidant à l’approfondissement des mystères célébrés, 

Matériel 

>  5 carrés en bois, unalit, carton, papier, carton plume ou … selon le format et le mode d’accrochage. 

>  Du tape de masquage (adapter la largeur en fonction de la taille de vos 5 carrés) 

>  De la peinture (adaptée à votre support) 

>  Des pinceaux, brosses, éponges, ouate, pailles, bouchons de liège, … pour permettre des effets avec la peinture  
     https://www.webinstit.net/artsplast/techniques/encre_produit_vaisselle.htm 
     https://www.webinstit.net/artsplast/techniques/encre_paille.htm 
     https://dessinemoiunehistoire.net/arts-visuels-100-une-idees/ 

>  Du papier crepon  que l’on mouille pour peindre 

>  Du sable, de la poudre à lessiver, des bandes de plâtre pour des rendus spécifiques cf. 
     https://www.webinstit.net/artsplast/techniques/bandes_platrees.htm   
     https://www.webinstit.net/artsplast/techniques/encre_gros_sel.htm 
 
>  5 carrés papier de 30 x 30cm  
+ des crayons de couleurs pour réaliser l’avant-projet / l’ébauche 

>  Les impressions des œuvres d’art pour donner de l’inspiration à chaque groupe ou un smartphone/une tablette où elles peuvent être consultées. 

Étape 00 : Réflexion préalable

L’animateur avec le curé et l’équipe liturgique réfléchissent comment la réalisation des jeunes pourra être insérée dans les offices de la semaine sainte et donc principalement aux supports et aux formats adéquats en fonction des lieux. 
Nous préconisons 5 carrés qui seront posés, scotchés, visés, pendus… les uns à côté des autres. 
Chaque carré pourrait mesurer entre 50 cm et 1m de côté. 

Étape 0 : préparation

Préparer les 5 supports carrés en vérifiant qu’ils supportent le tape de masquage  / le papier collant de protection (cf. Étape 3) 

Déroulement 

Étape 1 : mise en route (10’)

Les 5 carrés sont présentés alignés aux jeunes.  Le projet général leur est proposé :

Nous allons réaliser 5 panneaux qui accompagneront tous les paroissiens lors de la semaine sainte.  Chaque panneau représente un jour.  Connaissez-vous la semaine sainte, quels sont ces 5 jours ?  Que s’y passe-t-il? »  Dialogue avec les jeunes

Étape 2 : réflexion sur base du texte biblique (12’)

Partager avec les jeunes le sens de chaque jour saint sur base des textes de l’annexe.  Essayer de faire passer non pas seulement les faits qui s’y déroulent mais aussi le mystère à célébrer aujourd’hui pour nous.

Étape 3 : réflexion en groupe (20’)

> Former 5 groupes égaux, un groupe par jour-tableau. 

> Chaque groupe reçoit : 
      – le texte biblique qui correspond à son jour (préciser les références pour chaque jour) 
      – 2-3 œuvres très diverses sur le même thème cf ci-dessous (pour aider dans le choix des couleurs)  
 
> Chaque groupe est invité à réfléchir à : 
      – la/les couleurs qu’il souhaite utiliser pour son fond 
      – les éléments historiques, bibliques, symboliques qu’il souhaite faire apparaître sur son œuvre
         (mais interdire le figuratif pour s’assurer de la beauté finale de l’œuvre !) 
     – les traits en tape qu’ils souhaiteraient sur leur carré.  
         Ces traits peuvent servir à des tracés symboliques comme par exemple  
              ∗ la tige d’un rameau pour le dimanche des rameaux,  
              ∗ un calice le jeudi saint,  
              ∗ une croix pour le vendredi saint,  
              ∗ un tombeau le samedi, … 

Ils réalisent aux crayons de couleurs, sommairement leur œuvre.

 

Étape 4 : Présentation de l’avant-projet et cohérence d’ensemble (15’)

Chaque groupe présente à tous son avant-projet.  Les autres groupes peuvent proposer des bonifications. 
Lorsque les 5 groupes sont passés, la cohérence d’ensemble est analysée et discutée jusqu’à validation.

 

Étape 5 : Positionnement des traits (12’)

L’animateur propose aux jeunes de placer des traits en tape (papier collant de masquage, utilisé par les peintres) sur les 5 carrés support définitifs en fonction des projets aux crayons des 5 groupes en intégrant la double contrainte si dessous : . 
     – Chaque trait vertical doit se prolonger jusqu’au bord du tableau (a) ou jusqu’à ce qu’il rencontre un autre trait (b). 
     – Chaque trait horizontal doit se poursuivre au travers des différents tableaux (c) ou jusqu’à ce qu’il rencontre un autre trait (d). 

>  C’est peut-être aussi le moment pour décider de quelle couleur sera le trait qui va traverser les 4 tableaux s’il est fait à la peinture. 

 

Étape 6 : Réalisation des tableaux (45 à 75’)

Bien entendu, une fois les tableaux réalisés et séchés, le ruban adhésif est retiré délicatement… et les œuvres prennent leur forme finale. 

 

Étape 7 : Présentation de l’ensemble au curé et à l’équipe liturgique

Il est bon que le curé et/ou l’équipe liturgique soit là à la fin de l’activité ou qu’une réunion soit fixée avec les jeunes ou une délégation. 
>  Lors de cette réunion, la mise en œuvre concrète lors de la semaine sainte et qu’elle est l’implication des jeunes : amènent-ils les panneaux, lisent-ils ?  Expliquent-ils la démarche ? 


Les textes pour les différents jours/panneaux :

Les œuvres d’art pour s’inspirer :