Changement d’identité

  • Pourquoi changer de nom ?

A la lecture de Chrisitus vivit, l’exhortation apostolique post-synodale, aux
jeunes et à tout le peuple de Dieu, il nous est apparu que c’était le moment
opportun après de nombreuses années, de revisiter le nom de notre service et
de l’identifier au nom de notre site renouvelé !
Les GCB deviennent les guides, Jeunesse et Santé s’appelle Ocarina,
Jeunescathos choisit Church4YOU. Les changements de noms ne datent pas
d’hier. Cependant s’ils semblent plus nombreux, c’est que notre monde change
rapidement. Il ne s’agit pas de suivre une mode, mais de rejoindre nos
contemporains. Le nom « Liaison des pastorales des jeunes » et plus encore
«LPJ» sont devenus incompréhensibles. « Jeunescathos » était devenu, au fil des
ans — aux dires de certains — quelque chose d’un peu fermé, dur, obsolète.
En remplaçant « Jeunescathos » par « Church4You », un service de l’Eglise
catholique auprès des jeunes, il y a une dimension de service que l’équipe
désirait mettre en avant, un service de l’Eglise catholique auprès de tous les
jeunes (toi, toi et encore toi !)

  • Comment avez-vous choisi le nom et le logo ?

Très concrètement, nous avons travaillé en intelligence collective : sollicitation,
proposition, bonification. Pour ne pas alourdir le processus, on a travaillé par
mail, skype et de visu ! Anaïs Guérin, assistante à la coordination de
Church4You a été d’une grande patience pour collecter les avis des 5 pastorales
tout au long du processus. On a fait un vrai petit exercice de synodalité. La
dynamique a quelques fois généré un peu de lassitude ou de frustration mais
surtout beaucoup de joie.

  • Les dessous du logo

C’est Olivier Caignet qui est infographiste et qui travaille à la pastorale des
jeunes de Namur qui a créé le logo ! Voici comment il le décrit : « Ce logo
mettrait plutôt en évidence ce qui ne change pas dans le mouvement. Écriture
et visuels sont penchés, la situation droite, rigide, n’est qu’une ombre. Que
reste-t-il au sein du changement? La couleur ; une croix formée par ceux qui s’y
rassemblent ; la place vide de celui que nous devons rejoindre ou celle qui permet d’accueillir celui qui vient. Enfin, une présence structurante, centrale, bien qu’invisible. » Ce que j’aime beaucoup dans ce logo c’est à la fois la présence de la dimension verticale (la croix, la présence discrète de la Trinité) mais également celle, si importante également, de la dimension horizontale (présence de 3 personnes qui est en attente d’une quatrième). Il y a donc une dimension d’ouverture qui est présente. Dans le « Church4YOU » il y a le « 4 » qui dynamise le visuel et qui évoque à la fois le « for » (ouverture, service) et le « four » le quatrième, celui qui est invité à s’associer au mystère divin de la vie, comme dans l’icône de la Trinité de Roublev. Enfin, il y a en-dessous, en plus petit, une clarification : un service de l’Eglise catholique auprès des jeunes. « Auprès », c’est en cheminant, en écoutant, en contemplant, en s’arrêtant, en se laissant inspirer par les jeunes que nous pourrons vraiment être là pour qu’ensemble nous ayons la Vie, et la Vie en abondance. (Jean, 10,10)

  • Pourquoi en anglais ?

Certains pourraient critiquer ce choix …
Dans ce processus le choix de l’anglais n’a pas fait l’unanimité. Il y a du pour et
du contre. Le logo parfait n’existe pas. Cependant, on a fini par trouver qu’il y
avait quelque chose, en anglais, de plus peps, de plus dynamique…

  • Nouvelles orientations ? D’autres changements à venir ?

Le logo nous invite sans cesse à être « pour » en étant « auprès » !

Nous sommes en chemin pour créer des conseils de jeunes au niveau des
différentes pastorales, à l’instar de ce que le vatican vient de créer , à savoir un Conseil consultatif de jeunes (1). Ce que nous désirons continuer, en tant que Church4you c’est de créer des ponts. Non seulement entre les pastorales diocésaines mais également avec
toutes les communautés et mouvements, les mouvements de jeunesse mais
aussi les services de catéchèses, des couples et famille. La soirée du 25 novembre dernier (2) est emblématique de cette volonté de travailler ensemble, de manière synodale. La place de Church4You dans la grande campagne de Justice et de paix mondiale, Jaijagat école (3) témoigne également de l’ouverture vers ce que le pape François appelle les périphéries.
Etre auprès, c’est également être attentif à tout ce qu’il y a comme proposition
et les relayer ! Etre auprès, c’est soutenir, encourager, former, accompagner…

En ce qui concerne la formation il y a le nouveau projet de formation Croisillon  :
une formation à l’animation et l’accompagnement chrétiens de groupe de
jeunes. (4)

Il y a également les propositions de woggle&spirit qui est un service de
Church4you auprès des mouvements de jeunesse.
Etre auprès c’est peut-être enfin et surtout écouter ! Le frère Aloïs parlait, à
l’issue du synode sur les jeunes, d’un ministère de l’écoute. Il s’agit également
d’une intuition qui prendra peut-être forme bientôt, auprès des jeunes. (5)
Un chantier qui continue à s’ouvrir est également celui de l’accompagnement
spirituel des jeunes qui le désirent. A creuser également !

(1) https://www.cathobel.be/2019/11/un-nouveau-conseil-consultatif-des-jeunes-au-vatican/

(2) https://www.cathobel.be/2019/11/jeunes-et-foi-vers-une-plus-grande-communion-et-coordination/

(3) https://www.cathobel.be/2019/07/en-route-avec-jaijagat2020/

(4) https://www.cathobel.be/events/event/formation-a-lanimation-et-laccompagnement-chretiens-de-groupe-de-jeunes/

(5) https://www.cathobel.be/2018/10/synode-des-jeunes-frere-alois-plaide-pour-un-ministere-decoute/