Festival Alimenterre

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est festival-alimenterre.jpg.

Le Festival, qui met des images et des mots sur les désordres agricoles et alimentaires, est de retour à Liège pour une douzième édition.

Le Festival de films Alimenterre est le fruit d’une histoire collective et s’étend de Bruxelles à la Wallonie. Il rayonne grâce à l’énergie d’une cinquantaine de partenaires diversifiés et complémentaires. Du 13 au 16 octobre, il prendra ses quartiers à Liège avec des documentaires percutants pour prendre conscience du rôle essentiel de l’agriculture dans nos vies, comprendre, débattre et repenser ensemble nos systèmes alimentaires pour qu’ils soient plus résilients,
plus justes et durables.

Le Festival Alimenterre, proposera aussi des débats, des ateliers et des alternatives inspirantes en présence de leader·euse·s paysan·ne·s, de spécialistes du monde agricole et de réalisateur·rice·s engagé·e·s. Alors cette année, (re)sautez-vous le pas avec eux ?


AU PROGRAMME

MARDI 13 OCTOBRE
DE 20 H 00 A 22 H 30
Ciné-débat : « Une fois que tu sais » au Cinéma le Parc (les Grignoux). À l’heure où notre civilisation industrielle, tel un navire entrant dans la tempête, se confronte à l’épuisement de ses ressources énergétiques et à la réalité d’un changement climatique déjà hors de contrôle, ce film pose une question dérangeante : comment vivre l’effondrement le mieux possible, le plus humainement possible ? En partant à la recherche de réponses auprès des spécialistes du climat et de l’énergie, le réalisateur Emmanuel Cappellin nous embarque dans une odyssée qui touche à l’intime et transforme définitivement notre regard sur le monde et sur nous-mêmes. S’ensuivra un débat, avec le réalisateur du film, sur la question centrale « Comment vivre dans la conscience d’un monde qui tend vers son effondrement ? »
Réservation via : https://festivalalimenterre.be/tickets/

MERCREDI 14 OCTOBRE
De 09 h 30 à 12 h 30
Ateliers « Quand on sait, la résistance s’organise » par Education Environnement asbl et le CRIE de Liège au Parc du Jardin Botanique, 3 rue Fusch – 4000 Liège

  • Atelier 1 : Où atterrir après la pandémie ?
    Découverte de la démarche de Bruno Latour, sociologue et philosophe français visant à redonner la parole aux citoyens.
  • Atelier 2 : Quand on sait… on bifurque

Partage d’expériences individuelles et collectives sur les moyens de résilience face à cette catastrophe annoncée. Avec Benoît Noël (coop. De la Terre à l’Assiette), Entre-Murs Entre-Mondes (centre social autogéré) & Extinction Rebellion Liège.

  • Atelier 3 : Les effets de la peur face au catastrophisme, entre inaction et engagement Quels sont les effets des discours de l’effondrement sur nos émotions et nos engagements ? Avec Delphine Masset (chercheuse chez Etopia).
    Publics : 5e et 6e secondaire, adultes & ASBL avec prix libre et sur inscription via www.education- environnement.be

    De 16 h 00 à 18 h 00 
    Atelier « Le champ dans l’assiette » organisé par l’Aquilone Asbl (au 25 Boulevard Saucy 4020 Liège). Un atelier de découverte et de préparation de légumes de saison avec Maxime Leroy, agronome et maraîcher de la Ferme de beauregard à Esneux, qui fera découvrir en profondeur plusieurs légumes de saison provenant du champ et de nouvelles façons de les cuisiner à travers des recettes faciles et créatives. Est proposé également de réaliser des petits plats savoureux à déguster en fin d’atelier.
    Tarif : 5 € et Inscription obligatoire via https://pierrot.io/festival-alimenterre/alimenterre20liege

    De 18 h 30 à 21 h 00
    Ciné-débat « Sur le champ ! » (Aux Chiroux Liège). Alors que plus de 800 millions d’individus souffrent de la faim et que la planète s’épuise, la solution pour nourrir l’humanité n’est pas de produire plus mais de produire mieux. En marge de l’agrobusiness, de plus en plus d’acteurs, tant au Sud qu’au Nord, investissent un autre modèle : l’agriculture familiale durable. Un modèle résilient qui replace l’humain au centre et qui cohabite de façon plus harmonieuse avec l’environnement dont les paysans dépendent pour produire. S’ensuivra un débat : « La transition vers des systèmes durables est-elle en cours ? Est-elle possible ? Quel rôle des politiques pour favoriser la transition ? » (Avec Barbara Trachte Secrétaire d’Etat bruxelloise chargée de la transition économique et Emile Frison expert d’IPESFood).
    Réservation via : https://festivalalimenterre.be/tickets/

JEUDI 15 OCTOBRE
De 19 h 00 à 21 h 30
Ciné-débat « Uår (The Resilient) » au Centre Liégeois du Beau-Mur. Le film suit Einar, un agriculteur norvégien frappé par la sécheresse. Dans l’espoir de trouver un moyen de continuer l’héritage familial de la production laitière, il se rend au Malawi en Afrique de l’Est pour apprendre des agriculteurs qui vivent avec les effets du changement climatique depuis plus d’une décennie. Un film précédé de « La vache et le Peul » (une création sonore de Félix Blume Chants et sons du Mali) et suivi d’un débat avec pour thème : Réchauffement climatique et systèmes alimentaires durables : vers une cohérence des luttes (Avec notamment Nicolas Van Nuffel responsable plaidoyer au CNCD 11.11.11 et président de la Coalition climat).

Réservation via : https://festivalalimenterre.be/tickets/

VENDREDI 16 OCTOBRE
De 18 h 00 à 22 h 30
Ciné-débat « La vie est dans le pré » Paul François, agriculteur en Charentes, a été intoxiqué en 2004 par un herbicide de Monsanto, il en garde de graves séquelles. Depuis 12 ans, il se bat en justice contre Monsanto dans un procès devenu emblématique. Aujourd’hui Paul mène un nouveau combat. A la tête d’une énorme exploitation agricole, il a décidé de convertir ses 240 hectares en agriculture biologique et pendant une année, ce défi risqué a été filmé. Le débat après le film sera porté sur « Freins et incitants à la conversion en agriculture biologique » (Avec notamment Carl Vandewynckel, ancien agricultueur bio et membre de Biowallonie).


Réservation via : https://festivalalimenterre.be/tickets/