Echos Ephata 17+

« J’ai vécu mon premier week-end Ephata 17+. Dès la première soirée, ils ont essayé de nous piéger dans un jeu mouahaha ahah. Le thème a ainsi été posé : les préjugés. C’est agréable d’avoir un lieu sécurisant où l’on peut parler sans être jugé. Ainsi, on se sent plus à l’aise dans le groupe même si un sondage nous a permis de réaliser que cette sphère de confiance n’est pas encore complétement acquise et qu’elle est un travail de chaque instant. Ephata, c’est beaucoup d’écoute et de discussion, de communication et non de mono-munication, référence à un sujet de réflexion aborder lors du week-end. Fin bref, Ephata, tente le car ça se vit plus que ça ne s’écrit. »

Émilie

« Je vais être franc: Ephata n’est pas quelque chose de simple à expliquer. Mais je pense avoir compris, après 7 ans, ce qui faisait de Ephata, vraiment Ephata, et en espérant que comprendre son sens vous aidera a comprendre ce que ça peut apporter, je vais vous vous l’expliquer (♪ joyeux noël ♪). On a honnêtement presque toujours réussi a y instaurer une ambiance de bienveillance et d’acceptation, chose que je n’ai en fait jamais jamais vu dans un autre groupe/mouvement de jeunesse. Et c’est grâce à cette ambiance qu’on peut aussi facilement discuter de n’importe quel sujet. Bref je ne vais pas m’étaler, parce qu’Ephata c’est quelque chose qui se vit, pas quelque chose qui s’explique, mais je le conseille à tous: vous en ressortirez enrichis. Pour ma part, je vous avoue que je n’ai jamais voulu qu’aucun week-end/camp Ephata se termine! »

Aymeric ,19 ans