Échos de la SEPAComme d’habitude

 » C’est par hasard, sur Facebook, que j’ai découvert l’annonce de la SEPAC « une semaine de prière accompagnée pour les 18-35 ans ». Depuis le confinement je ne prenais plus le temps de prier, d’aller à la messe quand on le pouvait, … En voyant l’annonce, je me suis dit que c’était le moment de le prendre, et je me suis inscrite sans bien savoir ce qui m’attendait car je n’y avais jamais participé.

La SEPAC c’est une belle découverte, même virtuellement. Elle débute le dimanche soir avec un appel zoom auquel tous les participants sont conviés ; nous prions, nous nous rencontrons en petits groupes et les animateurs nous lancent dans la semaine de prière.

Durant cinq jours, il nous est demandé de prendre 30 minutes par jour afin de prier un texte et d’en discuter plus tard dans la journée, pendant 30 minutes à nouveau, avec la personne qui nous accompagne.

Mon accompagnatrice était douce, à l’écoute et bienveillante ; elle m’accompagnait dans ma prière en me proposant de nouvelles pistes et des parties d’Evangile. Chaque jour, elle m’en proposait deux à prier pour le lendemain, et j’avais l’opportunité de choisir celui qui me parlait le plus.

Cela m’a réappris à prier, à me tourner vers Jésus et à lui parler.

Le samedi matin, un appel zoom clôture la semaine. Nous prions un moment et discutons à nouveau en petits groupes de ce que nous avons vécu.

La semaine s’est déroulée virtuellement, et je trouve que, même si cela enlève une partie de la relation que l’on pourrait créer avec notre accompagnatrice, cela n’était pas néfaste à l’accompagnement car nous prenions le temps, nous nous parlions et nous nous écoutions. Cela a aussi permis à des personnes se trouvant à l’étranger de pouvoir participer.

« Venez et voyez » (Jn 1, 35-39) »

Elise G.

« Pour me préparer à la période de l’avent, j’ai eu la chance de vivre une semaine « SEPAComme d’habitude » ! C’était une SEmainede Prière Accompagnée (SEPAC) organisée par la pastorale des jeunes de Bruxelles et le Réseau Jeunesse. Nous avons été une trentaine de jeunes à répondre à l’invitation, dont même quelques français qui ont pu nous rejoindre malgré la distance car la proposition s’est déroulée 100% en ligne, vu la situation actuelle !

Je remercie de tout cœur les organisateurs d’avoir maintenu l’initiative car même si nous aurions pu être réticents à l’idée de suivre une semaine de prière en ligne, cette option s’est révélée très réussie et très adaptée: cela nous évitait de nous déplacer pour un accompagnement d’une demi-heure chaque jour. Seules les deux rencontres de lancement et de clôture se sont déroulées en grand groupe, derrière nos écrans, mais c’était des moments importants pour se sentir ensemble dans la démarche. Le reste de la semaine, nous étions engagés à prendre un temps de prière personnelle et d’accompagnement chaque jour.

C’était un véritable cadeau pour chaque participant d’avoir un accompagnateur/ une accompagnatrice, qui était disponible 1/2h chaque jour pour nous écouter dans nos joies, nos découvertes, ou nos difficultés dans la prière et nous proposer un texte pour le lendemain selon ce qui a été partagé. Cela a permis à chacun de vivre vraiment un temps privilégié et unique.

Pour ma part, je garde cette semaine comme un cadeau, une opportunité que j’ai eue de prendre le temps de prier chaque jour tout en restant dans mes activités quotidiennes. J’ai vraiment apprécié le fait de pouvoir partager ce que j’avais vécu chaque jour dans ma prière avec mon accompagnatrice. Cela m’a soutenu dans ma prière. Merci à elle et à tous les autres accompagnateurs qui se sont rendus disponibles pour chacun et chacune d’entre nous !

Je ressors de cette semaine reboostée dans ma foi, et prête à entamer cette période de l’avent et préparer mon cœur à la venue de Jésus. Cela a été un vrai soutien, surtout en ces moments où nous avons peu l’occasion de nous rassembler pour célébrer. »

Sarah N.